CFA Hotellerie Dax

Aller au contenu

Menu principal :

Temps de travail et congés en hôtellerie
Jusqu'à 18 ans : Le travail effectif ne peut excéder 8 heures par jour (35 heures par semaine en règle générale), sauf dérogation demandée à l'Inspecteur du Travail (dans la limite de 5 heures supplémentaires par semaine). Le travail de nuit est interdit, sauf dérogations accordées par l'Inspecteur du Travail.

18 ans et plus : En règle générale, l'apprenti effectue 39 heures par semaine et la durée quotidienne ne peut excéder 10 heures, sauf dérogation.
Le repos hebdomadaire : Il est de 2 jours consécutifs pour les mineurs. Pour les majeurs, des dérogations à ces règles peuvent concerner les établissements fabriquant des produits alimentaires destinés à la consommation courante, les restaurants entre autres.
Lors de ses semaines de cours au CFA, l'apprenti bénéficie de 2 jours de repos en fin de semaine passée au CFA qui propose des cours du lundi au vendredi soir.

Les congés annuels : L'apprenti a droit aux congés payés légaux, soit deux jours et demi ouvrables de repos par mois de travail accompli du 1er juin de l'année précédente au 31 mai de l'année en cours.
Tout salarié bénéficie de 5 jours fériés ou chômés et payés ou compensés en temps ou indemnisés même si le salarié est en repos ces jours fériés considérés. Ces 5 jours fériés garantis peuvent constituer une semaine de congés à la demande du salarié et avec accord de l'employeur.
Les apprentis mineurs sont autorisés à travailler les jours fériés. En contrepartie, la rémunération de base est doublée ces jours là.

Les congés pour examen : L'apprenti a obligation de se présenter aux épreuves du diplôme prévu par son contrat d'apprentissage. Pour la préparation directe de ces épreuves, il a droit à un congé de 5 jours ouvrables dans le mois qui précède l'épreuve. Pendant ce congé spécial d'examen, l'apprenti doit suivre les enseignements spécialement dispensés par le CFA, quand celui-ci en prévoit l'organisation. Ce congé donne droit au maintien du salaire.
De plus, comme tous les salariés de l'entreprise, l'apprenti a droit au congé examen (3 jours par an), pour présenter un autre examen de son choix. Pendant cette période, son salaire est maintenu, à condition qu'il fournisse à l'employeur un certificat attestant qu'il s'est bien présenté à l'examen.

Le congé maternité : Les apprenties bénéficient du congé maternité au même titre que les autres salariées. En règle générale, il débute 6 semaines avant l'accouchement et se termine 10 semaines après celui-ci.

Les congés pour évènements familiaux :
  • 4 jours pour le mariage de l'apprenti,
  • 14 jours pour la naissance d'un enfant de l'apprenti,
  • 2 jours pour le décès du conjoint ou d'un enfant de l'apprenti,
  • 1 jour pour le décès du père ou de la mère de l'apprenti.

L'apprenti bénéficie de la même protection sociale que les autres salariés de l'entreprise.

Accident de travail : L'apprenti est couvert pour les risques de maladies professionnelles et les accidents du travail, que l'accident survienne au CFA ou dans l'entreprise ou à l'occasion des trajets du domicile aux différents lieux de l'apprentissage.

Allocations familiales : Elles sont maintenues aux parents de l'apprenti jusqu'à ses 20 ans, lorsque sa rémunération ne dépasse pas 55% du SMIC ou du salaire de référence (avantage en nature inclus). Les parents doivent fournir une attestation trimestrielle prouvant la poursuite des études de l'apprenti.

Allocation logement : L'apprenti peut bénéficier d'une allocation logement, s'il paie un loyer pour son logement.

Assurance chômage : L'apprenti bénéficie du régime d'assurance chômage, au même titre que les autres salariés.


Tout avoir sur l'apprentissage
Epreuves d'examen
Contrôle en cours de formation


Horaires des cours
Epreuves d'examen

Retourner au contenu | Retourner au menu